Protection des tortues de mer de la réserve partielle de Ponta Ouro

A l’heure actuelle en Malaisie, un des pays abritant la plus grande population de tortues du monde, 10 000 nids de tortues étaient recensés sur ses plages dans les années 1990 contre seulement 2 nids répertoriés pou la saison de reproduction en 2008. Principales causes de cette baisse des populations de tortues : la pollution des eaux et la chasse illégale aux tortues pour leur viande et leur carapace.

En 2009, le gouvernement du Mozambique a pris conscience de la situation critique des tortues et a décidé de créer une aire marine protégée sur la zone de Pounta Oura, particulièrement concernée par la nidification des tortues. La Fondation Prince Albert II a souhaité participer au développement de l’aire marine protégée de Pounta Oura en s’associant à Peace Parks et à ses actions de protection des tortues au sein de cette aire marine protégée.

Aujourd’hui, grâce à des actions comme celle soutenue par la Fondation, le gouvernement mozambicain appuie la candidature de la réserve transfrontalière de Lubombo au patrimoine mondial de l’UNESCO. Si ce projet est validé, le classement permettrait de protéger définitivement les tortues du Mozambique.




Protection des tortues de mer de la réserve partielle de Ponta Ouro
Protection des tortues de mer de la réserve partielle de Ponta Ouro
Protection des tortues de mer de la réserve partielle de Ponta Ouro

Localisation: Ponta do Ouro

Ponta do Ouro

Porteur du projet

Peace Park Foundation