Fondation Prince Albert II de Monaco - Effets de l'acidification des océans sur la biodiversité de la Méditerranée -
Effets de l'acidification des océans sur la biodiversité de la Méditerranée

Ce projet consiste à étudier les effets de l’acidification des océans sur un écosystème naturellement acidifié. Cette approche innovante a été utilisée pour la première fois, en Méditerranée, à Ischia en Italie, sur un site volcanique d’émission de CO2 créant un gradient nature de pH acide affectant les écosystèmes benthiques.

Ce projet s’intéresse aux réponses physiologiques adaptives d’organismes clés : deux gastéropodes communs, un mollusque et la plante marine. Des expériences de transplantation seront également réalisées calcification à l’aide du radioacteur 45Ca (AIEA).

Les résultats permettront de mieux prédire les conséquences écologiques de l’acidification de l’eau de mer sur la biodiversité des communautés benthiques de Méditerranée.




Effets de l'acidification des océans sur la biodiversité de la Méditerranée
© R Rodolfo Metalpa
Effets de l'acidification des océans sur la biodiversité de la Méditerranée
© R Rodolfo Metalpa
Effets de l'acidification des océans sur la biodiversité de la Méditerranée
© R Rodolfo Metalpa

Localisation: Bassin Méditerranéen

Bassin Méditerranéen

Porteur du projet

AIEA