Actualités

Mia et le Lion Blanc, Un film engagé pour la défense des animaux sauvages Avec le soutien de la Fondation Prince Albert II de Monaco et le Gouvernement Princier - 30/11/2018

Projeté en avant-première le vendredi 30 novembre au Grimaldi Forum Monaco, en présence de S.A.S. le Prince Souverain, le film de Gilles de Maistre, coproduit par Jacques Perrin, a conquis le public tant par la force de son histoire que par les valeurs de protection de la faune sauvage qu'il défend. Ce conte écologique, mettant en scène sans trucage l’authentique relation entre une petite fille et un lion blanc, a bénéficié du soutien financier de la Fondation Prince Albert II de Monaco et du Gouvernement Princier.

Quelques instants avant la projection, l’équipe du film s’est réunie autour de S.A.S. le Prince Souverain pour un temps d’échanges, en présence de S.E. M. Bernard Fautrier Vice-Président de la Fondation Prince Albert II de Monaco et de Mme Marie-Pierre Gramaglia, Conseiller de Gouvernement - Ministre de l’Équipement, l’Environnement et l’Urbanisme. L’occasion pour  les deux jeunes héros, Daniah de Villiers (Mia) et Ryan Mac Lennan (Mick) d’évoquer la relation étroite développée avec le lion, au cours de ces trois années de tournage et d’insister sur la réelle interaction créée avec l’animal, loin de toute forme de domptage.

Si les images magnifiques de Mia et le Lion Blanc sont une ode à la nature sauvage d’Afrique du Sud et aux animaux qui la peuplent, le film porte un message fort quant à la préservation des espèces sauvages et au respect de la nature en général qui doivent être protégés en tant que tels, et non pour le profit ou l’agrément des hommes. 

Mia et Le Lion Blanc réussit son pari de sensibiliser à la cause animale, en dénonçant la pratique de la chasse en enclos combattue par Kevin Richardson, comportementaliste animalier sud-africains spécialisé dans l’étude des félins de la savane. « L’Homme qui murmurait à l’oreille des lions » comme on le surnomme, a ouvert son propre sanctuaire animalier en Afrique du Sud - the Kevin Richardson Wildlife Sanctuary - et a créé début 2018 sa propre fondation afin de préserver les lions en Afrique et notamment accueillir ceux du film.

Mia et le Lion Blanc propose un message optimiste ainsi qu’un appel à l’engagement afin de préserver les félins sauvages et repenser notre relation avec eux. Un appel qui a été entendu par les quelques 700 spectateurs venus assister à l’avant-première en présence de l’équipe du film.

Synopsis

Mia a onze ans quand elle noue une relation hors du commun avec Charlie, un lion blanc né dans la ferme de félins de ses parents en Afrique du Sud. Tous deux grandissent comme frère et sœur et deviennent vite inséparables. Trois ans plus tard, Charlie est devenu un lion imposant. Mia découvre alors le secret que cache la ferme : son père vend les lions à des « chasseurs de trophées ». Mia n’aura désormais qu’une obsession : sauver Charlie, à tout prix.

 

©C.Albuquerque
©JC.Vinaj
©JC.Vinaj