Monaco s’engage pour la sauvegarde du Thon Rouge en Méditerranée - 08/02/2008

La population de thon rouge en méditerranée est au bord de l’effondrement. Le thon rouge est victime de son succès notamment dans les pays d’Asie gros consommateur de Sushi. Les scientifiques de l’ICCAT (commission internationale pour la conservation des Thonidés de l’Atlantique) avaient recommandé pour assurer la survie de l’espèce que les quotas de pêche soient fixés à 15000 tonnes, alors qu’ils ont été fixés à 32400 tonnes dans le plan de gestion adopté par la suite et qu’on estime à près de 50000 tonnes les prises pour l’année 2007.

Devant ce constat accablant le WWF a demandé à l’ensemble de la grande distribution de suivre l’exemple d’Auchan en France, de Carrefour en Italie et de Coop en Italie et en Suisse qui ont arrêté toute commercialisation du thon rouge jusqu’à l’éventuelle mise en place d’une pêche durable ne menaçant pas la survie de l’espèce.

La Fondation Prince Albert II de Monaco a signé début janvier, dans le cadre d’un partenariat avec le WWF, une convention pour mener un vaste projet sur la protection du thon rouge. Ce projet a pour objectif, entre autres, de promouvoir la pêche durable et d’inciter la communauté internationale à la création d’un sanctuaire pour le thon rouge. Sans attendre les incidences positives de ce projet, la Fondation Prince Albert II se joint au WWF pour encourager la grande distribution à suspendre la vente de thon rouge.

Relayant l’action de la Fondation au niveau de la Principauté de Monaco, l’association MC2D (Monaco Développement Durable) a adressé le 15 janvier un courrier à l’ensemble des hôteliers et restaurateurs monégasques leur demandant de prendre en compte cette menace et de s’associer à l’action menée, en arrêtant la vente de thon rouge. L’association rappelle de plus que ces poissons sont de grands consommateurs de méduses et leur disparition génèrera inévitablement un déséquilibre de l’écosystème méditerranéen.

La Fondation Prince Albert II espère une prise de conscience globale et générale des distributeurs comme des consommateurs pour éviter la disparition de cette espèce emblématique de la méditerranée.