Actualités

Symposium scientifique international 2012 à Montréal - 08/05/2012

Les 26 et 27 avril derniers a eu lieu au Jardin botanique de Montréal un Symposium scientifique international, organisé et soutenu par le gouvernement du Québec, Initiative Boréale Canada, Pew Charitable Trusts et la Fondation Prince Albert II de Monaco.

Dans le contexte du Plan Nord, important projet de développement durable  du gouvernement du Québec recouvrant la moitié du territoire québécois,  cet événement a réuni scientifiques et experts québécois et internationaux. L’objectif : émettre des recommandations pour s’assurer que 50 % du territoire du Plan Nord restera  libre de toute exploitation industrielle, tel qu’initialement envisagé.

Le Symposium a été tenu à point nommé puisqu’un projet de loi global, consolidant  plusieurs des lois environnementales québécoises et précisant  les modalités de conservation du territoire du Plan Nord, avait été déposé la semaine précédente à l’Assemblée nationale du Québec.

Intitulé Planifier la conservation des grands écosystèmes nordiques québécois : Le défi de la décennie, le Symposium s’est déroulé en deux temps. Le premier jour, les scientifiques et le public étaient invités à assister à des conférences sur la gouvernance, la planification écologique, les outils de conservation et le leadership autochtone par exemple. La deuxième journée a consisté en des séances d’ateliers à huis clos, réunissant de nombreux intervenants du milieu académique, du gouvernement et d’organismes environnementaux et communautaires. Lors de ces ateliers de groupe, les participants se sont concentrés sur deux aspects de l’aménagement durable de territoires :

Les résultats ont été présentés à la clôture du symposium en présence du Ministre du Développement Durable, de l’Environnement et des Parcs du Québec, monsieur Pierre Arcand, qui  a souligné son intention de prendre en compte les recommandations soumises lors du symposium, et a confirmé l’engagement du gouvernement à préserver 50% du territoire du Plan Nord en y excluant toute activité industrielle.

À cette occasion, le ministre a également dévoilé les résultats préliminaires  du projet d’Atlas de la Biodiversité du Québec Nordique, projet du gouvernement du Québec soutenu par la Fondation Prince Albert II de Monaco. Cet atlas sera une source d’information précieuse pour l’identification des zones écologiques sensibles en termes de biodiversité végétale ainsi que des zones les plus vulnérables au changement climatique sur le territoire du Plan Nord.

La Fondation était représentée par Me Jean-Claude Bachand, président de la branche canadienne, ainsi que par Mlle Isabelle Curau, membre du conseil d’administration de la branche canadienne.

De gauche à droite : Mme Suzann Méthot, Directrice au Québec pour l’Initiative Boréale Canada – M. Matthew Jacobson, Gestionnaire de campagne pour le Pew Environment Group – M. Pierre Arcand, Ministre du Développement Durable, de l’Environnement et des Parcs du Québec – Mlle Isabelle Curau, Membre du conseil d’administration de la branche canadienne de la Fondation Prince Albert II de Monaco M. Jean-Claude Bachand, Président de la branche canadienne de la Fondation Prince Albert II de Monaco – Bernard Filion, Directeur au Québec pour Canards Illimités. © Pierre Dunnigan
© Pierre Dunnigan
© Pierre Dunnigan