Entretien avec Victorien Erussard - 09/06/2020

Victorien Erussard, Fondateur et Capitaine de Energy Observer 

L’Océan a toujours fait partie de ma vie. J'ai grandi avec eux, j'ai appris la patience, le courage et le respect de la nature lorsque seul lors des courses au large.  

Pendant ces moments, j'ai rêvé d'un nouveau type de bateau. Un bateau qui serait en totale harmonie avec les éléments qui l'entourent, tirant son énergie du soleil et de l'eau sans perturber la vie marine qui s'épanouit partout.  

Ce navire a vu le jour grâce à de nombreux partenaires, scientifiques, ingénieurs, amoureux de la vie marine et membres d'équipage dévoués. Il utilise un mélange d'énergies renouvelables, de vent, de soleil et d'hydrogène et n'émet ni CO2, ni particules fines, ni bruit. Depuis trois ans, nous parcourons le monde pour tester nos technologies basées sur l'hydrogène et nos systèmes de réseaux intelligents. Mais plus que cela, notre objectif est de montrer comment les écosystèmes ont été endommagés par les activités humaines et comment les gens imaginent de nouvelles solutions pour éviter cela.  

En tant qu'ambassadeur français pour les objectifs de développement durable, nous voulons prouver au monde que nous pouvons vivre différemment pour préserver ce qui est précieux pour nous tous. Notre mini-série "solutions" présente des exemples de nouvelles façons de produire de l'énergie, de recycler efficacement et de travailler la terre sans la polluer.  

La pandémie de COVID-19 nous a montré que nos habitudes de consommation ont détruit les habitats naturels et nous ont rendus extrêmement vulnérables. Nous avons pris conscience que nous faisons partie des écosystèmes naturels et que nous en dépendons pour notre survie et notre bien-être.  

Energy Observer devrait être en route pour le Japon en ce moment même. Nous avons initialement prévu d'être là pour l'ouverture des Jeux olympiques. Mais nous avons plutôt décidé de profiter de la pandémie pour changer nos plans. Nous avons parcouru plus de 5 000 miles nautiques jusqu'aux Caraïbes, sommes restés à bord en toute sécurité pour ne contaminer personne et avons écrit le prochain chapitre de notre Odyssée.  

Nous travaillons actuellement sur notre prochain film "Le monde après". Il montrera comment nous pouvons apprendre de l'extraordinaire expérience millénaire de la nature pour envisager notre future coopération avec elle. Cette approche biomimétique des interactions entre l'homme et les écosystèmes ouvrira la voie à une nouvelle conception du rôle que nous avons à jouer sur terre. Un rôle inclusif, respectueux et novateur. Un rôle qui ne nuit pas aux habitats naturels. Un rôle qui n'épuise pas les ressources naturelles dont nous dépendons. Un rôle qui bénéficie des services qu'il nous rend. 

Ensemble, avec Energy Observer, nous voulons imaginer un avenir solidaireL’heure est venue pour une transition écologique 

Prenez soin de vous.