Entretien avec Brad Lister - 12/05/2020

Brad Lister, Professeur de recherche en biologie à l'Institut polytechnique de Rensselaer (États-Unis)
Lauréat du Prix de la Fondation Prince Albert II de Monaco pour la biodiversité - 2019

Bonjour, Je m'appelle Brad Lister. Je suis biologiste en écologie tropicale et j'enseigne à l'Institut Polytechnique Rensselaer de Troy, dans l'État de New York.

Je souhaite remercier la Fondation Prince Albert II pour cette occasion de partager quelques réflexions concernant les questions environnementales soulevées par la pandémie, leurs implications pour la société, et les mesures à prendre pour aller de l'avant dans la course pour notre survie et celle de la planète.

L'épidémie de coronavirus est une leçon douloureuse sur la fragilité de notre société et de notre économie, un rappel de la manière dont nos destinées collectives sont désormais entremêlées.

Nous vaincrons ce nouveau fléau mais malheureusement, notre victoire sera de courte durée. Nous retournerons à notre attitude d'agression sur la planète, avec des conséquences toujours plus catastrophiques. Les ravages causés par un changement climatique continu et les extinctions de masse seront bien plus graves que ceux de tous les fléaux ayant jamais décimé notre espèce.

Mais paradoxalement, le coronavirus nous laisse un message fort, un message d'espoir.

Il a précipité le monde dans une expérimentation de ce qui arrive sur Terre quand l'être humain disparaît du paysage. Et le résultat a été pour le moins miraculeux.

La pollution qui enveloppait nos villes a commencé à se dissiper, les eaux troubles de certains cours d'eau sont devenues limpides pour la première fois depuis des générations, et la faune sauvage a fait apparition dans les rues de nos villes.

Dans notre confinement, la nature s'est adressée à nous : « Je suis toujours résiliente. Si vous réduisez votre impact, je guérirai. »

Mais le temps presse, de plus en plus.

La Terre souffre d'une hémorragie d'espèces, et avec chaque extinction, ses capacités de guérison s'amenuisent.

Mais si nous agissons maintenant, ce bref tournant vert qu'a pris la Terre peut montrer la voie du plus grand accomplissement de notre espèce : le salut pour notre planète et pour nous-mêmes. --- Merci.